Sakcho

Site d'actualité national et international

Zelensky réclame “une réponse mondiale ferme” après l’attaque meurtrière de Kramatorsk

Au lendemain d’une frappe de missile sur la gare de Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine, qui a fait au moins 52 morts, dont cinq enfants, le président ukrainien exhorte les dirigeants internationaux à apporter une “réponse mondiale ferme”. De son côté, la Russie nie toute responsabilité dans l’attaque.

  • 7h26 : “Un missile Tochka-U a semble-t-il frappé la gare de Kramatorsk”

“Plusieurs milliers de personnes, – on parle de 4000 -, attendaient leur train dans la gare de Kramatorsk, suite à une consigne d’évacuation délivrée par les autorités nationales”, explique Romeo Langlois, envoyé spécial à Kharkiv qui revient sur les circonstances de l’attaque meurtrière de Kramatorsk.

  • 04 h 00 : Zelensky demande “une réponse mondiale ferme” après le massacre de Kramatorsk

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé “une réponse mondiale ferme” après le bombardement meurtrier d’une gare dans l’est de l’Ukraine, à Kramatorsk, où des civils étaient rassemblés pour fuir la région par crainte d’une offensive russe, un massacre qui suscité une vive indignation occidentale.

“C’est un autre crime de guerre de la Russie pour lequel chacun parmi ceux impliqués sera tenu responsable”, a dit M. Zelensky dans un message vidéo, évoquant la frappe de missile qui a tué vendredi 52 personnes, dont 5 enfants, selon un dernier bilan des autorités locales.

Le président américain Joe Biden a dénoncé une “horrible atrocité” commise par Moscou, et la diplomatie française un “crime contre l’humanité”.