“Ban m kob antèman m lan”, un tube qui vend une des plus grandes vérités

“Ban m kob antèman m lan”, un tube qui vend une des plus grandes vérités

Publié sur la plateforme YouTube depuis plus de trois mois, le tube “Ban m kòb antèman m lan pou m boule” de David Dely, champion de l’édition de 2015 de Digicel Stars, relate un ensemble de vérités que vivent les Haïtiens au quotidien.

Rares sont ces textes qui traitent des sujets aussi importants que celui du tube “Ban m kòb antèman m lan…”, David Dely a osé toucher ce point. Le chanteur se penche sur cette tendance des Haïtiens qui prennent le malin plaisir de nier leurs proches, mais sont prêts à prouver au monde entier leur amour une fois le drame survenu.

Les gens ont tendance à oublier de démontrer de l’aimour et de prouver à leurs amis, parents et proches durant leur court moment d’existence combien ces derniers comptaient pour eux, mais une fois morts ou disparus, ils chantent des funérailles qui coûtent des sommes exorbitantes dans le seul souci de les laisser partir en paix. Pour eux, c’est la plus grande preuve d’amour, mais, Dieu seul sait combien cet amour manifesté fort tard aurait pu améliorer les conditions de vie des défunts.

David Dely dénonce cette hypocrisie observée pendant longtemps au sein de la société. Pour réaliser cette œuvre, le chanteur avoue qu’il s’est aussi inspiré de la mort de l’ancien président d’Haïti, Jovenel Moïse, assassiné en sa résidence le 7 juillet 2021, a Pèlerin. En effet, l’amour démontré par certains citoyens haïtiens au président après sa mort est la preuve irréfutable du fait dénoncé par David Dely.

Entre autres, la disparition de Mikaben, le 15 octobre à Paris et les agitations de nombreux Haïtiens pour tenter d’exprimer leur appréciation tardive à l’artiste sont en somme des faits qui prouvent l’importance de l’œuvre de David. Il trouve plus juste d’avoir en sa possession les fonds qui seront investis pour organiser son enterrement pour vivre convenablement. Il juge irréaliste qu’une personne ait vécu dans la misère alors qu’elle partira comme un roi.

Pourquoi pleurer quelqu’un après sa mort alors qu’on n’avait jamais tenté de lui mettre le sourire aux lèvres quand il était bien vivant.

Il faut aussi noter qu’à travers son oeuvre l’artiste ne s’est pas contenté de dénoncer le comportement hypocrite qu’affichent les haïtiens dans les moments de deuils, il envoie aussi un message positif, “si au moment de sa mort le budget de ses funérailles puissent procurer un traitement à quelqu’un qui souffre d’une quelconque maladie, qu’on lui procure le traitement qui pourra le guérir”.

David Dely est le jeune champion de l’édition de Digicel Stars en 2015, il a déjà produit plusieurs tubes comme Ase Ase, Cheri w pirate m, Kite m renmen w et Adelina. David Dely promet d’autres produits prochainement, entre-temps l’artiste explique qu’il travaille et ils invitent tout le monde a le suivre sur ses différents comptes sur les réseaux sociaux et de continuer à l’offrir leur soutien.

REDACTION SAKCHO

Leave a Reply

Your email address will not be published.