Chris Morning, le chanteur qui pérennise le Dancehall en Haïti

Chris Morning, l’un des distingués chanteurs de Dancehall, a fait son entrée sur la scène musicale il y a plus de huit ans mais, c’est le tube “Pa gaspiye m” qui l’a révélé au grand public. Il souhaite pérenniser ce genre de musique grâce à ses talents.

Né le 1er septembre 1993, à Port-au-Prince, Christopher Zamor, le géant d’un mètre quatre-vingt, est l’aîné d’une fratrie de 5 enfants. Il a fait connaissance avec la musique dès son enfance, son père, musicien, l’a initié au chant et au piano. Christopher s’oriente plus tard et s’investit dans le beatmaking, il a même produit l’instrumental de E piyay de Sébastien Pierre, ancien champion de Digicel Stars. De beatmaker, il s’est glissé dans la peau du chanteur de dancehall qu’il est aujourd’hui.

Christopher Zamor n’est pas seulement un chanteur, il a étudié la gestion des PME de l’Université Quisqueya, il est aussi entrepreneur. Christopher raconte qu’il a fait ses débuts dans la musique en 2014 avec le tube “M’anvi sou”. Grâce à ce morceau, il a pu se retrouver sur quelques podium avant de publier trois autres tubes, à savoir : Vagabon, Pa ka plenyen et File l. Peu vendu sur le plan promotionnel, Chris va devoir repenser sa carrière.

Sa détermination l’a poussé à s’engager beaucoup plus et son travail va porter ses fruits à la suite de la publication du tube Pa Gaspiye m qui le révèle définitivement au grand public, en 2019.

Christopher raconte qu’il était en voyage, à destination de Paris pour ses 25 ans, en 2018, quand il est tombé sur l’album Step out de Krys, dans l’avion. Surpris par le style et le talent du Guadeloupéen, il a donc décidé de prendre sa carrière en main. Peu de temps après, il publie trois tubes : Fò w mouv, Pa bezwen anpil et Pa gaspiye m qui fixent les projecteurs sur lui en 2019.

Chris Morning n’a pas cessé, depuis, de séduire les mélomanes et les amoureux du dancehall. Avec toute une équipe qui renforce le côté administratif derrière son talent, il pérennise ce que des chanteurs comme Full Bass avait commencé, d’autres comme Mikaben et il immortalise ce qu’il souhaite identifier comme étant le dancehall haitien

Après la publication de quelques autres tubes et des clips Pa Gapiye et Pa Bezwen anpil, en avril 2021, Chris Morning publie un EP, intitulé Yo La, sur lequel on retrouve 6 morceaux et un Bonus. 

A l’occasion de son anniversaire, le 1er septembre 2022, Chris Morning a publié Nouvo Jou, un tube qui respecte le contexte de sa publication. Quelque semaines le clip arrive et au cours du mois novembre 2022, on retrouve la voix de l’artiste sur un nouveau morceau intitulé Guédé, publié à l’occasion de la fête des morts connue comme fête des Guédé en Haïti.

D’où lui vient le nom Chris Morning ?

L’artiste raconte que son pseudo Chris Morning est une combinaison de son surnom Chris car il se prénomme Christopher et l’autre partie Morning est issu d’une anecdote, l’artiste raconte qu’il avait l’habitude de faire une publication sur le réseau Snapchat tous les matins, en guise de caption, il écrivait Morning. Un ami ayant fait la remarque s’est mis à l’appeler ainsi. Voulant rendre plus originale son nom d’artiste, il a donc ajouté Morning à Chris et ça a fait l’affaire : Chris Morning. En quelques années seulement, il a introduit ce nom dans l’industrie musicale et il est en train de l’immortaliser.

Chris Morning, ses objectifs et ambitions

Chris Morning explique qu’au début de sa carrière, comme de nombreux autres jeunes artistes qui se lancent dans l’industrie, il avait quelques difficultés. Notamment des difficultés à trouver d’espace dans les médias pour effectuer la promotion de ses musiques. 

Avec des tubes hits, comme Pa Gaspiye m, Chris Morning a non seulement pris sa place dans le milieu et il a gratifié le public d’un EP et promet à son public son premier album qui pourrait voir le jour d’ici 2023. 

L’un des rares chanteurs de Dancehall qui pérennise ce genre en Haïti, Chris Morning a redonné de l’élan à ce genre qui fut jadis tombé un peu dans l’oubli, mais, il a du mal à admettre le titre de King of Haitian Dancehall dont de nombreux fans et observateurs l’attribuent continuellement, peut être par humilité par contre, l’artiste est l’icône principal de ce qu’est le dancehall en Haïti, à côté, on trouve Bobby Last One qui est aussi un excellent chanteur de DanceHall et qui tout comme Chris fait un excellent travail.

Chris morning a des grands rêves, dans un entretien octroyé à Loop Haïti, en février 2020, l’artiste a fait la déclaration suivante :

Je veux qu’on parle d’un dancehall haïtien, comme on le fait pour la Jamaïque ou pour d’autres pays de la Caraïbe.” Il veut offrir une identité au Dancehall haitien.

Inspiré des travaux d’artistes comme Shaggy, Bob Marley, Kalash… Christopher souhaite imposer son style dans l’industrie en apportant le meilleur de lui-même, en dépit du manque de support et de challenge.

Un de ses rêves les plus chers, révèle Zamor, est de pouvoir tenir un grand concert au stade Sylvio Cator, à Port-au-Prince, dans le but de réunir les Haïtiens et promouvoir l’esprit de l’union entre eux, et il rêve à tout prix de jouer à Bercy.

By Ray Lynch

Web entrepreneur, communicateur, informaticien, coach en développement professionnel, fondateur de l'agence de communication Maktub, initiateur de la plateforme AyitiPlay Music, Ray est un visionnaire et un recruteur de pures talents, son charisme l'a permis de contribuer au développement et à l'évolution de nombreuses agences en ligne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.