Rockfam

CULTURE : Quand Rockfam réécrit l’histoire du Rap Créole

Actualités Culture
Publicités

Eksperyans granmoun lan se nan tèt li… C’est la phrase qui conclut le mieux la réalisation du groupe Rockfam, le 7 juin dernier. Un concert époustouflant pour une noble cause, c’était la promesse du groupe et un pari tenu par les gars de DelmasFIA.

Une toute dernière mission qui s’annonçait comme un défi de taille pour le groupe Rockfam. Ils se sont rassemblés durant plusieurs jours à leur QG pour penser et repenser les tactiques. Le 7 juin, n’est pas une simple mission, la notoriété du Rap Créole est en jeu et Rockfam devrait agir.

Les soldats, conscients de l’ampleur de cet événement ont fait appel à Dug G qui s’était mis en retrait. Un travail d’équipe doté d’une dose de professionnalisme. Une confirmation qui a poussé le public en général à admettre que le Rap est un genre musical comme tout autre.

Ce événement fut l’un des concerts en livestreaming les plus attendus. Malgré l’absence des sponsors qui ont été nombreux à décliner les requêtes du groupe, Rockfam a fait ce qu’il fallait.

Une entrée en scène qui fait ressortir toutes sortes d’émotions par la voix mélodieuse de Jean Bernard Thomas rendant grâce au Grand Maître. Stael confirme ses talents de chanteur, en enchaînant avec le hit des hits de Rockfam, Jodi Pa Demen, s’ensuit l’incontournable Priyè Male et Nou Sanble des messages très forts. Sur le rythme du tube Nou SanbleAtros a pris le soin de saluer la mémoire de Georges Floyd, tué dans des circonstances racistes.

Au terme de la classique introduction du concert, Rockfam lance la puissante charge dit Kouran 220, selon Pikan. La surprise de la soirée fut l’entrée fulgurante de Dug G dans Stand Up, le plon gaye de Rockfam. La seconde partie de la soirée fut intense, une performance hors pair de Masta Preacha, un Fatal hors de toute inquiétude, c’est confirmé Rockfam ne négocie pas ses performances lives.

Autre fait marquant de ce concert, c’est une confirmation de Knaggs, il a su prouvé qu’il est le plus grand maestro de la tendance Rap Créole. Le Rockfam qui a performé ce 7 juin rappel de loin celui de mars 2005 au Festival Rap’Roche de Parc Sainte Thérèse. Comme Atros l’a bien dit, c’est de la détermination et de la conviction qui a poussé le groupe à garder la notoriété qu’il a difficilement atteint dans l’industrie.


“La levée de fonds se poursuit jusqu’au 15 juin, ceux qui souhaitent apporter leur support peuvent toujours le faire soit par Mon Cash, ZelleCashAppInterac ou PayPal.

À côté de cette exceptionnelle performance, les gars de Rockfam comptent offrir les revenus du concert à deux Hôpitaux du pays, l’Hôpital Immaculée de Port de Paix et l’Hôpital La Paix de Delmas. Interrogé sur la question, Atros a exprimé sa satisfaction par contre, il souhaite vivement que le public continue d’apporter leur soutien à cette cause, car c’est une noble cause. La levée de fonds se poursuit jusqu’au 15 juin, ceux qui souhaitent apporter leur support peuvent toujours le faire soit par Mon Cash, ZelleCashAppInterac ou PayPal.

À l’issu de ce concert, de nombreuses questions ont été élucidées et d’autres sont soulevées… Si bien que Rockfam ait confirmé que le groupe est au top de son niveau, le public de son côté se demande quelle sera la prochaine étape ? Dug G, serait-il de retour au sein du groupe ? Serait-ce finalement la publication de l’album de Big Jim, ou un 6e album du groupe ? Stael, va-t-il publier un projet d’album solo vu qu’il a déjà un clip en promotion ? Bref, toutes ces questions ne resteront pas longtemps sans réponse.

Cette soirée, qui s’est déroulée sans inconvénient devrait susciter une autre grande question : existe-t-il un autre groupe qui pourra faire ce que Rockfam vient et si tel est le cas pourra-t-il le faire aussi bien ?

 

Facebook Comments
Publicités