CULTURE/RAP : FB2Q les premières empreintes de l’intronisation de Queen Kemee

Culture Musique sakcho
Publicités

Pierre Kemberly dit Queen Kemee, l’autoproclamée reine du mouvement hip-hop, une jeune rappeuse originaire de Carrefour, vient de faire son intronisation dans le royaume du hip-hop qu’elle a un peu surchauffé ces derniers jours.

En 2014, alors qu’elle était très jeune, Kemberlee a fait ses débuts dans le milieu hip-hop. Elle a offert aux adeptes du Rap Créole plusieurs œuvres, parmi lesquelles : RIVE SOU YO qui a fait un pas mal de bruits dans le milieu, PA GEN PASEM’, SO KEMEE, ASANSYON, et autres.

Après sa participation au HMI CYPHER 2018, Queen Kemee a reçu le prix de meilleure rappeuse dans sa catégorie ainsi que le de meilleure HMI rappeuse 2018.

D’où lui vient son pseudo Queen Kemee ?

Officiellement, son nom de scène, c’est Kemberlee a.k.a. Kemee, mais ses fans ont l’habitude de l’appeler Queen Kemee suite à son auto proclamation de Queen (reine) du Game. Cette nouvelle a pas mal choqué ses ainées qui l’ont vite prise pour une insulte. Certaines d’entre elles en ont fait une affaire personnelle.

Bref le choix du nom ou du titre de reine pourrait ne rien vouloir dire tant que les efforts qui vont avec ne sont pas pris en compte. Et Kimberlee a choisi de confirmer ses dires en offrant à ses fans FB2Q, un EP (Extended Play) de cinq tubes.

Que signifie FB2Q ?

Contacté par la rédaction de sakcho.net, Kimberlee n’a pas voulu définir le sigle FB2Q. Par contre, elle a fait une publication sur le web, 24 heures avant la sortie de l’EP. Dans cette publication, elle définit FB2Q ainsi : From Bitch to Queen, de Salope à Reine.

C’est une façon pour elle d’exprimer le changement qu’elle a opéré dans sa vie. Un progrès énorme.

Sur cet EP on retrouve cinq morceaux, dont une nouvelle version de M RIVE SOU YO :

1- M rive sou yo (remake)

2- Pale de mwen

3- Hot sauce

4- Ponpe

5- Angajman

FB2Q et pour Kemee son premier bébé dans le rap, ce sera en fait son acte de naissance, un EP à 5 titres qui vous fera découvrir d’autres facettes de Kemberlee. Entre autres, le titre de cet EP reflète aussi le coté bad girl de Queen Kemee, un coté osé qui permet à Kemberlee de traiter sans gène du sexe. Elle s’explique :

De nature, j’aime être libre c’est d’ailleurs la raison pour laquelle que je fais le travail sur soi pour mieux connaître l’univers afin de ne déranger personne, en effet, je pose toujours une couleur de sexe dans mes titres justement parce que je veux dire bien haut ce que les autres pensent tout bas.

Il faut le dire, c’est quelque un fait qui joue en faveur de sa notoriété. On voit en elle une certaine couleur des bombes du hip-hop américain telles que Lil Kim ou encore d’Eve.

Pour Queen Kemee, c’est le début du nouveau règne dans le game, le règne de Kemee.

Queen Kemee vs les autres

Nul ne peut prétendre oublier le big bang causé par l’auto proclamation de Kemberlee. Un acte qui a fait pas mal de grincheuses à l’instar de Burning qui n’a pas voulu digérer la nouvelle.

A LIRE AUSSI: CULTURE / Rap Créole : Burning Phat Ass Et Kemberlee À Couteaux Tirés

Au sujet de sa différence entre Kemee et les autres femmes du mouvement, elle a juste fait une blague et s’est exprimée ainsi : …


justement je suis Kemee et elles sont eux même, elles ne peuvent pas être moi et je ne suis pas eux, loll.

Queen Kemee ne se contente pas seulement de raper, elle s’investit aussi dans le social, elle est la présidente de Kemee Fanm Saj, une association qu’elle a créé et elle compte s’aventurer dans d’autres domaines…

Courage, dévouement, motivation, amour et respect sont les cinq mots qui décrivent le mieux l’importance de ses fans à ses yeux. Elle les invite à s’abonner à ses comptes sur les réseaux. Le lundi 27 juillet marque deux grands évènements dans la vie de Queen Kemee : son anniversaire et la sortie officielle de son EP. Elle attend tout le support de ses fans dans sa nouvelle aventure.

L’équipe de Sakcho souhaite un heureux anniversaire à Kemberlee.

Facebook Comments
Publicités