Des maires ont qualifié le président de la République Jovenel Moïse de menteur

Actualités Politique

Lors de la cérémonie inaugurale du congrès de la fédération des maires Haitiens(FENAMH) plusieurs maires de différentes villes ont eu l’occasion d’exprimer leurs frustrations et leurs colères contre le pouvoir exécutif en perturbant le discours du chef de l’état le mercredi 31 octobre 2018.

À plusieurs reprises, les maires ont élevé la voix afin de protester contre certaines déclarations du président de la République Jovenel Moïse concernant l’affaire de distribution de véhicules aux municipalités, les maires ont fait savoir que les promesses n’ont pas été respectées. Jovenel Moïse a en outre admis que des difficultés empêche la concrétisation du projet pour les 140 communes. Il a ensuite expliqué que le projet a débuté avec la distribution de véhicules dans les 10 départements.

Dans son discours, le premier citoyen de la république a appelé les maires à travailler d’avantages, ce qu’a provoqué une fois de plus la colère des maires. Suite à ces réactions, Jude Édouard Pierre le préside de la FENAMH a déploré le comportement de certains de ses collègues dans une interview à Radio Métropole, plus loin, il a relativisé faisant valoir qu’en réalité le groupe contestataire ne disposait pas 16 élues.

Il a aussi rapporté la colère des autres maires mécontents face aux déclarations du chef de l’Etat. Le maire de la commune de carrefour s’est totalement réjouit de la réaction appropriée du président Jovenel Moïse qui a su maîtriser l’espace. Il a su prendre de la hauteur souligne le président de la FENAMH.

Facebook Comments