Football: Serge Gnabry explique enfin son choix pour la Mannschaft au lieu de la Côte d’Ivoire

Actualités Football Sport

International allemand, l’attaquant du Bayern Munich Serge Gnabry aurait pu évoluer avec les Éléphants de Côte d’Ivoire, mais ça n’a pas été le cas puisqu’il a opté pour l’Allemagne. Le joueur de 26 ans a donc donné les raisons de son choix pour la Mannschaft.

Né d’un père ivoirien et d’une mère allemande, Serge Gnabry aurait bien choisi la Côte d’Ivoire le pays de son géniteur, mais cela n’a pas été possible. Le champion d’Europe 2020 avec le Bayern Munich avait décliné l’approche de la Fédération ivoirienne pour évoluer avec son pays natal.

Et bien, son rêve a toujours été de porter le maillot de la National Mannschaft. « J’ai toujours été clair. Je suis né en Allemagne et j’ai grandi ici », a lancé le Bavarois dans une interview accordée à Spox cité par Goal.

C’est en 2014 que le Bavarois a été approché par la FIF alors que la Côte d’Ivoire préparait la Coupe du Monde au Brésil. Malheureusement, les négociations ne furent pas fructueuses pour les responsables de la maison de verre de Treichville, puisqu’il a décliné l’offre de l’équipe de feu Sidy Diallo.

Sept ans après ce refus, Gnabry Serge revient enfin sur son choix. Et pour lui, il a toujours rêvé de la Mannschaft « J’ai passé l’essentiel de mon parcours junior en Allemagne et j’ai joué pour les équipes allemandes de jeunes. J’ai toujours voulu jouer pour l’équipe d’Allemagne, ce qui signifie que l’Allemagne est aussi ma maison. Mon père est Allemand et toute ma famille vit ici », a-t-il clarifié.

Et même si son choix s’est porté sur l’Allemagne, l’ancien joueur des Gunners ne s’enlève pas à l’idée qu’il est d’origine ivoirienne. Aussi, lui qui a été sur les terres éburnie en 2017, compte bien y retourner bientôt. « Je suis déjà allé en Côte d’Ivoire pour quelque temps. Et je compte y retourner le plus souvent possible si le temps me le permet », a martelé Serge Gnabry qui ne regrette sans doute pas son choix.

source: https://www.afrikmag.com/

Facebook Comments