Haiti Godson ORELUS: dossier des cargaisons d’armes à feu

Actualités Politique
Publicités

Une enquête judiciaire internationale est réalisée sur le dossier des cargaisons d’armes à feu retrouvées dans le parking de la douane de St-Marc en septembre 2016.

Dans le but d’identifier des personnes impliquées dans l’affaire de trafic d’armes à feu en septembre 2016 dans la ville de Saint-Marc, une enquête judiciaire internationale est réalisée par les autorités judiciaires Haïtiennes concernant le dossier qui est sous le feu des projecteurs depuis le 26 octobre 2018 suite à l’arrestation de Godson Aurelus l’ex directeur général de la police nationale d’Haïti.

Par ailleurs, l’ex ministre de la justice Junior Camille Édouard a été auditionné par le juge D’instruction de St-Marc Dieunel Lumérant qui devra en suite interroger à titre de témoins Himnler Rébu l’ex secrétaire d’état à la sécurité publique.

D’après ce qu’a révélé l’avocat de l’ex DG de la PNH le magistrat à fait d’état de pressions internationales dont il est l’objet. Ces pressions auraient poussé le juge à incarcéré M . Aurelus qui était auditionné à titre de témoins a expliqué maitre Eugène Pierre Louis.


Dans le cadre d’une investigation menée par les autorités judiciaires américaines, ils ont mis sous les verrous les frères Junior et Jimmy Joseph, principaux responsable de la compagnie Global Dynasty Corp.

Selon des sources proches du dossier, les autorités américaines sont à la recherche de 6 autres personnes impliquées dans l’affaire, car la compagnie Global Dynasty Corp ne disposait que d’un permis pour la vente d’armes sur le territoire américain.

Rappelons que le Magistrat enquête depuis deux ans sur le dossier de trafic d’armes des États-Unis vers Haïti.

Facebook Comments
Publicités