Haïti-Politique: La peine maximale des 2/3 du Sénat haïtien/ Passeport diplomatique invalide

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, via une correspondance reçue du Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Edmond Bocchit informe la non validité des Passeports diplomatiques des 19 sénateurs arrivés en fin de mandat, y compris les membres de leurs familles n’ont plus l’autorisation à utiliser leur passeport diplomatique comme bon leur semble

Les passeports diplomatiques des 19 sénateurs dont les mandats sont arrivés à terme, le 13 janvier dernier, ainsi que ceux des membres de leurs familles, sont officiellement révoqués.

Cette décision a été communiquée par le biais d’une correspondance que le Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes a adressée au Ministère de l’Intérieur, qui a la gestion de la question des passeports sur tout l’étendue du territoire.

Toutefois, la Chancellerie Haïtienne a pris le soin de mentionner que cette disposition ne s’applique pas aux sénateurs suivants : Joseph Lambert, Rony Célestin, Gracia Delva, Pierre François Sildor, Pierre-Paul Patrice Dumont, Kedlaire Augustin, Wanique Pierre, Denis Cadeau, Jean Marie Ralph Féthière et Jean Rigaud Bélisaire.

C’est plutôt les passeports des sénateurs faisant partie des 2/3 dont le mandat est arrivé à terme depuis le 13 janvier dernier sans oublier le groupe des 9 contestataires qui sont aussi révoqués.

En effet, les sénateurs faisant partie de ce groupe ont intenté plusieurs actions pour essayer de conserver leurs postes au grand corps sans succès.

Ils ont pourtant essuyé un double échec, respectivement par devant le Tribunal Correctionnel et le Conseil Électoral Provisoire à la suite de leurs dépôts de plaintes contre le Chef de l’État, Jovenel Moïse, pour violation de la loi électorale et abus de fonction selon les différentes accusations.

Ces deux instances se sont lavées les mains purement et simplement en se déclarant “ne pas à la hauteur de cette mission”

admin