Jovenel Moïse a encore lancé un appel au dialogue

Rendez-vous manqués, parlementaires partis, carnaval transféré… Voilà toutes les couleurs de la vraie ambiance sur la scène politique en Haïti depuis ces derniers temps. On se rappelle que les signataires du Consensus de Marriott ont toujours refusé de s’entendre avec le président Jovenel Moïse, ce qui a occasionné des réunions avortées à plusieurs reprises. Le Président continue dans la persistance, une façon de convaincre ses adversaires politiques de la nécessité d’un soi-disant dialogue qui s’avère nécessaire voire obligatoire

Dans un tweet publié tôt ce lundi, soit environ une huitaine après s’être mis d’accord sur la caducité du Parlement, le Chef de l’Etat réitère sa volonté de dialoguer avec les acteurs les plus opulents de la vie nationale.

Toutefois, selon l’avis de Jovenel Moïse, “Le dialogue inter-haïtien reste l’unique possibilité pour une sortie de crise durable et sérieuse. C’est mon voeu le plus cher de faire avancer ce processus avec les secteurs clés du pays en vue d’aboutir à un gouvernement d’union nationale, capable d’engager des réformes nécessaires pour l’avancement d’Haïti”, a posté le premier citoyen haïtien sur son compte Twitter.

Cependant, on se questionne toujours et encore, est-ce que cet énième appel en vue de dialoguer, sera encore ignoré comme les précédents? C’est un dossier suivre…

D’un autre côté, Jovenel parle de l’insécurité. Le Chef de l’État haïtien a appelé en toute urgence, à la mise en place d’un Plan coordonné par le Conseil Supérieur de la Police Nationale, en étroite collaboration avec les Parquets de la République, pour poser des actions concrètes visant à bannir totalement l’insécurité et freiner le banditisme, tout ceci dans le respect de la loi.

“La nation entière, impatiente, attend des résultats”, c’est le tout dernier tweet du Président Jovenel Moïse en ce qui concerne l’ampleur des choses en Haïti.

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.