Le journaliste et Nobel de la paix Dmitri Mouratov, la résistance à tout prix face au Kremlin

Share

Le journaliste russe Dmitri Mouratov a annoncé avoir été attaqué, jeudi, par un inconnu l’ayant aspergé d’un produit rouge dans un train. Prix Nobel de la paix 2021, le rédacteur en chef du journal indépendant Novaïa Gazeta avait récemment annoncé mettre aux enchères sa médaille en faveur des réfugiés ukrainiens. Malgré les menaces, il se bat depuis les années 90 pour la défense de la liberté de la presse dans son pays.

Le visage et le t-shirt maculés de peinture rouge. Le journaliste russe Dmitri Mouratov, rédacteur en chef du journal indépendant Novaïa Gazeta, s’est photographié dans les toilettes du train dans lequel il se trouvait, jeudi 7 avril.

“Un inconnu a attaqué le rédacteur en chef de Novaïa Gazeta et prix Nobel de la paix Dmitri Mouratov dans le wagon d’un train”, a annoncé le journal sur sa chaîne Telegram cliché à l’appui.

“Ils ont versé de la peinture à l’huile avec de l’acétone dans le compartiment. Les yeux me brûlent terriblement. Dans le train de Moscou à Samara. Le départ a déjà été retardé de trente minutes.  Je vais essayer de me laver”, a également expliqué Dmitri Mouratov, prix Nobel de la paix 2021, cité dans cette publication. “Il [l’agresseur, NDLR ] a crié ‘Mouratov, c’est pour nos gars'”, a-t-il ajouté.