Le Premier ministre Ariel Henry solicite une aide d’urgence du gouvernement américain en faveur de la Police nationale d’Haïti.

Le Premier ministre Ariel Henry solicite une aide d’urgence du gouvernement américain en faveur de la Police nationale d’Haïti.

A l’heure où le peuple est frappé de plein fouet par le phénomène d’insécurité, les appels à l’aide du gouvernement haïtien se multiplient auprès de la communauté l’internationale. Tel était l’un des points à l’ordre de jour, lors d’une rencontre entre le Premier ministre, Dr Ariel Henry, et la sous-secrétaire d’État américaine à
la Sécurité civile, à la Démocratie et aux Droits humains, Madame Uzra Zeya. Ce mardi 12 Octobre le chef du gouvernement a relancé un appel à l’aide auprès des États-Unis pour lutter contre le gangstérisme.

La rencontre de la Sous-secrétaire avec le Premier ministre est la toute première d’une longue série. Comme annoncé sur le site de l’ambassade de États-Unis en Haïti, l’émissaire américaine est en visite du 12 au 16 Octobre, dans deux pays Haïti et Panama.
En Haïti, elle rencontrera également le ministre de la Justice Liszt Quitel, fraîchement installé le 16 Septembre dernier,
pour discuter de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse et les massacres perpétrés au Bel-Air, à La Saline et à Grand Ravine. La Sous-secrétaire Zeya rencontrera également l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), et l’UNICEF, lit-on sur la note publiée par l’ambassade des États-Unis en d’Haïti.

Ce mardi 12 Octobre , le bureau de la Primature publie une note pour informer la presse des sujets débattus lors de la rencontre entre Premier ministre, Dr Ariel Henry, et la sous-secrétaire d’État américaine à la Sécurité civile, à la Démocratie et aux Droits humains, Madame Uzra Zeya. Ci-dessous la publication de la Primature.

Port-au-Prince, le mardi 12 octobre 2021.-
Le Premier ministre, Dr Ariel Henry, a tenu, ce mardi, une importante rencontre avec la sous-secrétaire d’État américaine à
la Sécurité civile, à la Démocratie et aux Droits humains, Madame Uzra Zeya, autour de la situation générale du pays.

Avec Mme Zeya, le Chef du gouvernement a amplement discuté de l’Accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace
de la période intérimaire, résultant du dialogue inclusif engagé avec une large coalition de partis politiques et d’organisations de la société civile.

Le Premier ministre en a profité pour réitérer son appel à l’aide d’urgence du gouvernement américain en faveur de la Police nationale (PNH), dans le cadre de la lutte contre l’insécurité, le banditisme et la criminalité. Le programme de réintégration de nos migrants, ainsi que la réinsertion des jeunes des quartiers populaires, en proie au gangstérisme, ont été, également, au
menu des discussions très fructueuses et très cordiales entre les deux interlocuteurs.

C’était aussi l’occasion pour le Premier ministre, Ariel Henry, de renouveler son engagement pour l’organisation d’élections
libres, honnêtes, démocratiques, transparentes et non partisanes en 2022, tout en réitérant sa demande d’entraide judiciaire, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse.

La sous-secrétaire d’État, Uzra Zeya, a tenu à transmettre au Premier ministre les appréciations du gouvernement américain
quant aux efforts déployés par son Administration en vue de la poursuite du dialogue politique inclusif avec les secteurs clés de la vie nationale, dans la perspective d’une sortie de crise négociée.

 

admin