Le service internet de Starlink bientôt disponible en Haïti

La firme Starlink Haïti a obtenu un certificat d’homologation pour offrir le service d’accès internet haut débit par satellite sur tout le territoire haïtien, selon une note du régulateur des télécommunications en Haïti.

Représentée en Haïti par UNBROSSA, firme Starlink de Space X, propriété du milliardaire américain Elon Musk est autorisée à offrir le service d’accès internet haut débit par satellite sur le territoire haïtien. Le service sera disponible sur le marché durant le mois de décembre lors d’un test dans la capitale.

Starlink, c’est quoi ?

Starlink est une filiale de la compagnie aérospatiale du milliardaire Elon Musk, connu sous le nom de Space X, il se veut de ces projets qui pourraient bien révolutionner l’accès à internet dans le monde. Il fournit un accès internet à haut débit et faible latence en utilisant un système de satellite de sa maison mère, SpaceX.  Utilisant le système de lancement de celui-ci pour lancer sa propre constellation de satellites. Ce projet utilise pour le moment plus de 2000 satellites alors que le projet de SpaceX consiste à lancer 12 000 satellites à 550 km de la terre d’ici 2025.

C’est en 2015 que ce projet a été annoncé pour la première fois et il a débuté en 2018 aux États-Unis. De nos jours, plus de 30 pays bénéficient des services de ce projet, parmi eux : la France, le Canada, la République dominicaine et prochainement Haïti. Ce projet prévoit une connexion avoisinant les 100 mégabits par seconde pour un prix abordable par rapport aux autres concurrents sur le marché.

A l’origine, Elon Musk avait présenté Starlink comme un service permettant à terme des débits jusqu’à 1 Gbps descendants. Par ailleurs, Starlink a revu ses objectifs à la hausse, et envisage de délivrer à terme une connexion internet allant jusqu’à 10 Gbps, soit autant que l’accès internet grand public le plus rapide par la fibre.

Un internet par satellites et à faible latence 

La constellation Starlink est en cours de construction. Entre autres, l’augmentation du nombre de satellites impliquera aussi l’augmentation des capacités de la constellation.

La bande passante tourne autour de 150 Mbps selon les rapports des premiers tests de débits indépendants réalisés en Amérique du Nord. Cas similaires des tests d’autres régions, quoique moindres. En moyenne, on peut s’attendre à un débit entre 50 et 150 Mbps. Mais, Elon Musk promet que dans les mois à venir, le débit moyen passera à 300 Mbps avec une latence d’environ 20 ms, alors que ses concurrents sont encore à 600 ms et même plus. Notez que la latence est le retard qui existe lorsque vous effectuez une recherche sur internet. Plus la latence est meilleure est la communication.

En mars 2022, les derniers relevés de débits ont prouvé que le service a dépassé les 120 Mbits/s en France, soit mieux que l’internet fixe ! Dans l’Hexagone, la moyenne se situe aux alentours des 90 Mbit/s. Alors qu’actuellement, Starlink dépasse les 100 Mbit/s dans plus de 15 pays, preuve de l’efficacité du service à différents endroits autour du globe. En outre, les récents tests de débits des chercheurs belges et italiens ont prouvé que Starlink était paré pour le cloud gaming avec une latence qui avoisinerait les 50 millisecondes. 

Quel public cible Starlink et quelle est sa couverture géographique ?

La compagnie d’Elon Musk  offre un abonnement pour les particuliers, les résidences ainsi qu’un plan pour les entreprises, les camping-cars et les services maritimes. Le coût d’un abonnement de 100 mégabits par seconde est de 99 américains par mois, peut-on remarquer sur le site internet de Starlink. Il faut obligatoirement se procurer d’un kit d’équipement (une antenne Starlink, un support d’antenne, un routeur Wi-Fi, un câble d’alimentation pour l’unité de base et un câble de connexion de 75 pieds pour lier le routeur à l’antenne) estimé à 599 américains lors de la commande.

Le 26 août 2022, le milliardaire a annoncé l’arrivée de la version V2 de Starlink dès 2023. Cette nouvelle version s’accompagnera d’une nouveauté de taille : la possibilité pour les utilisateurs de se connecter directement au réseau Starlink sur leur smartphone. Pour y parvenir, l’entreprise compte déployer une nouvelle génération de satellites dotés d’une antenne réseau à commande de phase bien plus puissante.

En juillet 2022, Starlink a également lancé un service maritime pour les bateaux, les navires et les yachts. Le service coûte 5 000 dollars par mois, en plus d’un paiement unique pour matériel de 10 000 dollars qui comprend deux terminaux performants pour maintenir la connexion la plus stable possible, même pendant des tempêtes. Ce kit rend le réseau Quatre fois plus performant par rapport à un terminal classique que vous pouvez commander pour votre maison, et leur champ de vision plus large leur permet de réduire les temps de latence et les chutes de ping.

Un peu plus tard, le Royal Caribbean Cruise Lines, un ligne de croisières, a annoncé qu’il allait utiliser ce service à l’ensemble de sa flotte, après les éloges reçus suite à un test pilote sur son navire Freedom of the Seas. L’entreprise est ainsi la première du secteur à s’associer à SpaceX. L’installation de Starlink sur les bateaux devrait être terminée à la fin du premier trimestre 2023.

Elon Musk a également annoncé Starlink Aviation, qui proposera des débits jusqu’à 350 Mbit/s, ainsi, les passagers pourront passer des appels vidéo ou jouer en ligne dans des avions commerciaux. La compagnie américaine JSX s’est engagée avec Starlink Aviation en avril et en septembre 2022, Simple Fly rapporte qu’un groupe de 12 passagers ont effectué un vol en direction de la Californie, ils ont pu tester le Wi-Fi en vol, dépassant 100 mégabits par seconde. JSX souhaite équiper tous ses avions d’ici la fin d’année, mais d’autres concurrents devraient également bientôt adopter les antennes de SpaceX.

Starlink finalement en Haïti… 

Nombreux sont ceux qui espèrent un tel service en Haïti, particulièrement Les professionnels de l’informatique. ILes fournisseurs d’accès à Internet locales ne peuvent pas réellement assurer un service adéquat, même la fibre optique est loin de garantir une satisfaction, rapporte un jeune informaticien qui n’a pas voulu être cité.

“Le problème que pose l’accès à internet en Haïti fait partie des complications quotidiennes de la vie du jeune intellectuel Haïtien”, se plaint Alain. Il poursuit et explique : “J’espère que la compagnie d’Elon Musk va vraiment nous soulager et rendre les choses plus facile.” 

Les services de Starlink pourront être disponibles en Haïti en 2023. Ils effectuent encore des tests dans différents points de la capitale, il n’est qu’une question de patience et Starlink sera définitivement en Haïti.

By Ray Lynch

Web entrepreneur, communicateur, informaticien, coach en développement professionnel, fondateur de l'agence de communication Maktub, initiateur de la plateforme AyitiPlay Music, Ray est un visionnaire et un recruteur de pures talents, son charisme l'a permis de contribuer au développement et à l'évolution de nombreuses agences en ligne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.