Plusieurs partis politiques se regroupent pour former ”L’Alliance pour la Refondation de la Nation”

Plusieurs partis politiques se regroupent pour former ”L’Alliance pour la Refondation de la Nation”.

En plaine période de crise, plusieurs partis, organisations sociales, et organisations socioprofessionnelles se sont réunient depuis plus de trois mois pour discuter de politique, et se sont associés pour former un nouveau regroupement “L’Alliance pour la refondation de la nation”. Ce jeudi 21 Octobre , à Pétion Ville, lors d’un grand événement au Ritz Kinam, le Secrétariat de L’ARN a fait sa présentation officielle.L’Alliance pour la Refondation de la Nation( ARN) est dirigée par l’ex sénateur Willot Joseph et le Secrétaire d’Etat Eddy-Jackson Alexis, les anciens ministres Ronsard St Cyr, Jean Rodolph Joasil, l’ancien maire Serge Gaspard. Animés d’un l’idéal commun d’assurer le développement du pays, attachés aux valeurs républicaines de liberté, de justice, de paix et de progrès, l’équation des organisations politiques dans la conduite de société, la formation d’un état de droit et une démarche démocratique. Ce regroupement a vu la nécessité de rassembler les fils et les filles du pays en vue de répondre aux revendications de la population.Lors de sa présentation officielle à la rue Panaméricaine, devant de nombreux invités et la presse locale, tour à tour plusieurs responsables de cette nouvelle structure prennent la parole pour faire le point sur cette initiative. M. Eddy-Jackson Alexis ouvrira la séance et ses propos seront suivies de la Dessalinienne. Ensuite l’ancien ministre Ronsard Saint Cyr présentera la nouvelle structure. La confèrence sera aussi marquée par le discours de M. Henry Robert, qui étalera longuement sur la notion de patriotisme; “La notion de fondation de la nation est un concept universitaire qui fait la jonction entre les sciences politiques et les sciences économiques en période de crise dans les pays de toute cette planète qui s’appelle la terre. Ce mot sort dans les vibrations sentimentales, dans les profondeurs de l’Antiquité. Ce mot qui est ”la patrie’‘ a pris naissance dans l’histoire générale , à Rome. La patria est bien une œuvre de la Rome antique … c’est là que nous présentons devant la presse locale après naissance, pendant 3 mois de réunions d’hommes et de femmes de provenance diverses, des acteurs qui ont vécu des tragédies, ont décidé de mettre en œuvre une reconquête, comme le véhicule le livre d’un auteur qui s’appelle Adriana Santiago, titré ”la reconquête de l’indépendance”, en réponse à la tragédie que vit le peuple.Le discours magistral de ce membre de l’ARN , ne s’arrêtera pas sans qu’il ait fait le point sur la crise Haïtienne qui se porte bien, qui n’est jamais en crise. M. Henry scande : “Des enfants entre 12 et 42 ans laissent le pays parce qu’ils ont un besoin intense, parce qu’ils n’ont pas d’avenir. La jeunesse de notre pays quand elle doit aller à l’école elle ne sait pas si elle va arriver à destination. Des femmes enceintes meurent tous les jours. Chaque année 600 mille nouvelles bouches à nourrir et la production agricole de l’Artibonite est inexistante. Il y a beaucoup de jeunes en Haïti qui ne savent pas si au cours de leur vie, ils auront jamais une voiture, ni ne savent s’ils auront jamais d’enfants qui auront des occupations sérieuses“… voilà ce qui a poussé ARN à décidé de refonder la nation parce qu’on sait tous, qu’on ne peut pas faire de philosophie en dehors de la condition humaine.”

Trese rubanL’Alliance se veut d’être l’espérance de “gens capables”. Il faut mentionner que c’est la première fois qu’une alliance politique parle d’un _patriotisme associatif_, dont le but est d’apporter des propositions concrètes en économie. La gouvernance des associations c’est une théorie nouvelle sur le terrain. Selon ARN, le rôle des associations c’est comme un ” trese ruban” , cette figure de la danse traditionnelle Haïtienne qui consiste à attacher des rubans de différentes couleurs au sommet d’un poteau, et remettre le bout de chaque tissus à un danseur, une danseuse. Chacun doit bouger tout en cercle, en synchronisation, pour permettre au ruban de s’entrelacer en parfaite harmonie. Les artistes doivent pouvoir tresser et détresser les rubans sur le poteau à leur guise, orner le poteau et le désorner à volonté. Les différents discours des membres du secrétariat de cette nouvelle structure , n’écartent pas l’idée que ce travail doit être fait par des visionnaires, de grands hommes comme Antoine de Saint-Exupéry le dit ,Etre homme, c’est précisément être responsable. C’est connaître la honte en face d’une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C’est être fier d’une victoire que les camarades ont remportée. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde.

 

admin