prisonniers

Haiti-Gonaïves: 271 prisonniers dont 12 enfants sont transférés à l’ancienne base de la ” MINUSTAH” provisoirement.

Actualités EN BREF sakcho.net SOCIÉTÉ

271 prisonniers dont 12 enfants en font partie se sont déplacés sous les ordres des autorités aux Gonaïves. Pour continuer piger leur peine dans l’ancienne base de la “MINUSTAH” qui établit sur la route de “biennac”, ce samedi 22 septembre 2018.

Après 14 ans 7 mois, les prisonniers dans la ville des Gonaïves arrivent à respirer un peu dans une condition humanisée mais c’est toujours sous mode provisoire .
Dans ce nouveau local ,les prisonniers ont accès aux cellules Conforts modernes .

Selon le premier citoyen de la ville Neil Latorture, ce projet a un coût de 8 millions de gourdes.

“C’est une promesse de campagne que j’ai réalisée aujourd’hui” a déclaré le magistrat Neil Lartorture
“Nous allons utiliser cet ancienne taule pour mettre une salle informatique y compris une bibliothèque et un musée (sous le nom musée l’indépendance) a-t-il souligné.

En cette occasion plusieurs leaders au sein de la ville des Gonaïves ont pris la parole. Sénateur Youri Latorture pour sa part à faire savoir, ils sont tous collaboré pour que ce projet puisse aboutir et ils continueront ensemble pour que Gonaïves soit prospère.

En outre, ils mèneront une démarche au près du directeur du centre professionnel de lartibonite pour que les prisonniers puissent avoir un métier pendant qu’ ils continueront à subir leur châtiment.

Le député Jacob Latorture de son côté pensait qu’il était anormale, dans les conditions de vie infra-humaines auxquelles les prisonniers se sont trouvés donc ils peuvent y s’installer tranquillement en attendant que leur taule soit construite .

“Nous avons travaillé d’arrache pied pour qu’on puisse débarrasser ces prisonniers de ce gril, a déclaré le chef paquet de Gonaïves Me Valentin.

À rappeler la prison de Gonaïves à été dévasté en 2004 sous le régime de Jean Bertrand Aristide par un groupe de Rebelle, “GNB” (grenn nan bouda)
Depuis lors Gonaïves n’en possède plus et il y en a même pas une en construction.

©Wilair Joseph

Facebook Comments