Qatar 2022 Les grandes surprise de la Coupe du Monde

Entre les matchs au résultat improbable et les équipes inattendues avec un parcours exceptionnel, l’édition de 2022 de la coupe du monde de la FIFA au Qatar est de loin celle qui réserve son plus grand lot de surprises. Voici quelques-uns des événements qui ont été les plus surprenants.

QATAR “TE JIS WÈ YON FLAYÈ” (JUSTE UNE AFFICHE)

Hôte de ce grand événement, la valeur de la sélection du Qatar faisait l’objet d’un doute. S’étant préparée dans le plus grand secret, l’équipe qatarienne n’a fait que confirmer les dires. 

Finalement, le Qatar a été le premier pays hôte à rater son match d’ouverture et à finir avec trois défaites, un seul but marqué contre sept encaissés. Flop de la compétition ou on peut encore dire, pour reprendre une moquerie haïtienne, “Qatar te jis wè yon flyè (le Qatar a juste vu une affiche – en français)”.

ARGENTINE 1-2 ARABIE SAOUDITE

L’une des plus grandes surprises de l’histoire de la coupe du monde s’est produite lors de cette édition 2022 au Qatar lors de la rencontre opposant l’Argentine à l’Arabie Saoudite. L’Albiceleste, un grand favori de la compétition, a perdu son match d’ouverture par deux buts à un. Dans un match où l’Argentine a fait une entrée triomphale quand Lionel Messi a rapidement ouvert le score, mais les argentins verront partir ces trois précieux points.

ARGENTINE 1ER DE SON GROUPE ALORS QUE SON ÉLIMINATION ÉTAIT EN VU

Après son échec (1-2) face à l’Arabie Saoudite, l’avenir de l’Albiceleste au Qatar sombrait un peu dans le doute. Ils ont eu un très bon Messi qui a ouvert la marque face au Mexique et finalement à 2-0, l’Argentine a dû être très décisif face à la Pologne pour se tailler sa place en 8e de finale.

L’Arabie Saoudite pouvait encore s’offrir la première place du groupe C en battant le Mexique mais ce fut un autre scénario, on dirait que les Saoudiens n’avaient nul autre objectif que de battre la sélection du septuple ballon d’Or. Ils sont sortis derniers du groupe et ont laissé ainsi la première place aux coéquipiers de Messi.

Il faut l’avouer, l’Arabie Saoudite n’a pas coulé seul, en marquant contre le Mexique, les Saoudiens ont montré aux Mayas la porte de sortie

JAPON, LEADER DU GROUPE E DEVANT L’ESPAGNE ET L’ALLEMAGNE

Qui eut cru à un tel scénario dans le groupe E de la Coupe du monde au Qatar ? Personne ne s’attendait à voir le Japon finir leader d’un groupe qui comprenait l’Allemagne et l’Espagne. De fait, la performance nipponne a montré la porte à la Mannschaft dès la phase de groupe. Après avoir renversé l’Allemagne (2-1) lors de son premier match, le Japon en a fait tout autant avec l’Espagne (2-1) et s’est ainsi offert la première place…

La sélection nippone s’est offert consécutivement son second billet en 8e de finale. 

Notons que le Japon est la troisième équipe à remporter deux de ses matchs d’une édition après avoir été mené à la mi-temps. Seuls le Brésil en 1938 et l’Allemagne en 1970 avaient réalisé pareil exploit. La sélection nippone, par contre, ne l’a pas fait contre n’importe quelle équipe, face à deux nations qui ont chacune été sacré championne du monde au XXIe siècle, 5 étoiles réunies. Malheureusement, les Samouraïs n’ont jamais fait mieux qu’un 8e de finale en Coupe du monde.

LES PETITS ONT CRÉÉ DE LA SENSATION ET L’EFFET DE SURPRISE

Comme une démonstration pour rappeler combien le football n’est pas une science exacte.

Ils ont aussi montré la voie de la sortie à l’équipe de Luis Suarez, les Sud Coréens se sont offerts la seconde place du groupe ….. En huitième, la Corée du Sud affronte, certainement, sa plus grosse commande, le Brésil de Neymar, la Seleçao demeure favorite de cette rencontre. La Corée du Sud est parvenue à doubler l’Uruguay dans son groupe simplement grâce à un plus grand nombre de buts marqués. Les deux équipes avaient le même nombre de points. La sélection sud-coréenne a marqué le but décisif pendant les arrêts de jeu dans une ambiance indescriptible.

GROUPE F : LE MAROC A CRÉÉ LE CHOC

Le Maroc a causé la surprise en finissant leader du Groupe F, grâce à une performance enjouée, efficace et presque sans tache dans un groupe avec les vice-champions du monde croates et les Belges, comme il l’avait fait en 1986 devant le Portugal et l’Angleterre. La dernière équipe africaine à avoir réussi à prendre la première place d’un groupe était le Nigeria en 1998.

Les marocains ont attendu trente-six ans avant de réitérer cet exploit. Ainsi, le Maroc, de pair avec le Sénégal, a porté l’Afrique en 8e de finale, les deux seuls représentants du continent qui renaît après son absence de cette phase au Mondial-2018 en Russie, aucune des cinq équipes africaines qualifiées (Nigeria, Égypte, Maroc, Tunisie et Sénégal) n’avait passé le premier tour. 

Les fans marocains, qui rêvaient de rencontrer l’Allemagne, sortie très tôt en phase de groupe, se contenteront d’un autre géant européen, Elle attendra encore cette vengeance de la défaite cruelle contre la Mannschaft (0-1) en 1986 au Mexique.

AUCUN PARCOURS PARFAIT

Pas inédit, mais rare, aucune équipe n’a remporté ses trois matchs, depuis l’édition de 1994 (aux États-Unis), c’est l’une des rares fois qu’aucune des 32 sélections de la compétition n’ont obtenu 9 points.

Après la France et le Portugal qui avaient remporté leurs deux premiers matchs avant de s’incliner, le Brésil, à son tour, a été battu par le Cameroun (1-0) mais, il a terminé tout de même leader  du groupe G.

Par ailleurs, seules cinq équipes sont sorties invaincues après la phase de groupes : les Pays-Bas (la Hollande), l’Angleterre, les Etats-Unis, la Croatie et le Maroc.

By Ray Lynch

Web entrepreneur, communicateur, informaticien, coach en développement professionnel, fondateur de l'agence de communication Maktub, initiateur de la plateforme AyitiPlay Music, Ray est un visionnaire et un recruteur de pures talents, son charisme l'a permis de contribuer au développement et à l'évolution de nombreuses agences en ligne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.