Référendum Constitutionnel : La présence de Rockfeller Vincent suscite un vent de panique à Jacmel

Politique Sécurité

D’après les informations disponibles, le numéro un du MJSP a rencontré le maire principal de Jacmel, Macky Kessa et quelques propriétaires terriens. Les discussions devaient porter sur les conflits terriens. Cependant, les opposants du pouvoir en place se sont mobilisés pensant que la présence du ministre Rockfeller Vincent était due à une campagne de sensible en vue de la tenue prochaine du Référendum Constitutionnel.

De nombreuses rues ont été bloquées, des pneus enflammés entreposés sur les chaussées et des bâtiments ont été incendiés. Ces actes ont été commis pour démontrer leur opposition au Référendum Constitutionnel. Au moment de la rédaction de cet article, des photos et vidéos circulant sur les réseaux permettent de vivre en temps réel la panique.

Rappelons que le sénateur Joseph Lambert avait appelé le département du Sud-est à la rébellion contre le référendum constitutionnel proposé par l’administration de Jovenel Moïse. Aussi, Joseph Lambert avait menacé de détruire les bureaux électoraux se trouvant dans le sud-est.

Facebook Comments