Rencontre spéciale entre Ariel Henry et le Tiers Sénat.

Rencontre spéciale entre Ariel Henry et le Tiers Sénat.

Au Sénat de la République, le Premier Ministre Ariel Henry crache ses Vérités sur les Solutions à la Crise. Le Prochain Locataire du Palais National doit être élu aux Suffrages universels et non choisi par un petit Groupe a-t-il averti. Malheureusement le nouveau Président ne pourra pas entrer en fonction le 7 février 2022 comme le veut la constitution.
Il faudra que les Acteurs se ressaisissent et prennent la route de la Légalité et du Consensus Inclusif.
……………………………………………

C’est par un langage on ne peut plus clair que le Premier Ministre Ariel Henry s’est adressé au Tiers Sénat lors de cette rencontre spéciale.

Ses propos sont sans équivoques, en témoignent ses Déclarations:

Nous sommes à un carrefour où nous devons continuer à travailler ensemble pour pacifier le pays. Parallèlement, les forces de sécurité s’activent à lutter contre le banditisme dans le milieu.

La réalisation des élections est une prérogative constitutionnelle. Nous ne pouvons pas nous attarder à renouveler le personnel politique. Le retour à l’ordre démocratique s’impose. Nous devons confier les rênes du pays à un président élu.

Pour moi, il aurait été plus facile de mettre sur pied un CEP. Mais je ne veux pas poser des actions de manière unilatérale et exclusive.

C’est sûr, dans les jours qui viennent, avec la collaboration de tous les acteurs, nous allons finaliser le processus des consultations en vue d’aboutir au résultat final“.

Un nouvel appel au dialogue franc, inclusif et non sectaire…

Concernant le dossier autour de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, les propos réitérés par
Le Premier Ministre sonnent comme une réponse à la fois indirecte et directe à ceux qui tentent de l’associer aux assassins de l”ex chef d’État.

Tant que je serai à la tête de l’Exécutif, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que justice puisse être rendue au président Jovenel Moïse“.

Comme je me suis engagé dès mon arrivée à la Primature, je continuerai à solliciter l’assistance judiciaire dans le cadre de l’enquête sur cet horrible assassinat“.

Et pour les séparatistes qui veulent couper le Pays en tranche, qui oeuvrent pour enlever à la Population son Droit de Vote, son libre choix de ses Dirigeants, le Premier Ministre Ariel Henry comme une piqûre de rappel a appelé à un consensus national tout en décourageant les partisans des solutions illégales et antidémocratiques. Il a lancé ce message clair pour appeler tout un chacun à se ressaisir, surtout à l’approche du 7 février 2022.

Le pays ne peut plus attendre. On a donc le devoir de trouver un consensus autour des solutions durables à cette crise chronique. Il faut organiser les élections pour qu’il y ait de nouveaux élus. Ce dont je suis certain : il n’y aura pas un nouveau président le 7 février 2022” !

admin